Après cette visite à la filature Plassard, nous avons mis le cap sur la ville de Charlieu qui fût en son temps la capitale du tissage de la soie. De manière artisanal dans les fermes alentours et encore aujourd'hui pour les têtes couronnées afin de réaliser des pièces uniques tel que des robes de très grand couturiers destinées à la Princesse Diana ou encore des stars du show Biz. Même aujourd'hui, ces splendeurs sont faites sur des métiers à tisser manuels pour la qualité de leurs productions alors voici quelques photos :

Un ourdissoir à soie rotatif

P1000459

Une canetière pour préparer les cannettes de soie destinés à être mise dans les navettes

P1000461

Une machine dont j'ai oublié le nom (je ne suis pas une très grande spécialiste du tissage !) qui permet d'installer la chaine au travers du peigne sur l'ensouple.

P1000463

Une canetière à soie et à droite un lot d'écheveau de soie rose

P1000466P1000467

Un métier à tisser traditionnel charolais disposant de 14 cadres (et il n'y a pas d'erreur de frappe, c'est bien 14 cadres ! )

P1000464

Vous pourrez aussi y voir des métier mécaniser jacquard et des métiers à tisser d'aujourd'hui à air comprimer mais c'est l'artisanl qui m'intéressait le plus alors j'ai oublié de prendre les photos des autres métiers plus modernes !!!

Vous trouverez aussi dans ce musée des robes et une vidéo vous expliquant le tissage mais ne cherchez pas de bobonies de soie, ce qui intéresserai grand nombre de fileuse pour faire quelques retord, pas un seul à l'horizon car même eux ont du mal à en trouvé en raison de la disparison des élevages de vers à soie dans cette région qui pourtant étaient plus que nombreux à une certaine époque !!!

Il est important de sauvegarder nos savoirs-faires et apparemment cela est difficile vu le manque d'intéret des nouvelles générations pour tout cet artisanat qui fait pourtant notre richesse.